Le Dry January (traduisez Janvier sec), opération annuelle incitant les Français à réduire leur consommation d’alcool, vient de débuter. La deuxième édition, qui durera jusqu’au 31 janvier, s’avère compliquée dans le contexte de la crise sanitaire, surtout après deux confinements. Alors, toujours prêt à prendre de bonnes résolutions en début d’année ?

Trente-cinq fédérations, associations et sociétés mutualistes se sont investies cette année pour mener à bien cette nouvelle campagne. Pour rappel, le défi de janvier consiste à faire une pause d’alcool pendant un mois pour donner du répit à son corps et à son porte-monnaie, mais également à faire le point sur la place qu’occupe l’alcool dans notre quotidien. Cependant, pour les organisateurs, le but n’est pas de supprimer sa consommation, mais plutôt de la réduire en connaissance de cause.

L’effet confinement

Selon les informations de Santé publique France, 41 000 décès annuels et près de 30 000 cancers seraient imputables à l’alcool. Toujours selon une enquête de l’agence sanitaire publiée en mai dernier, 11 % de personnes ont reconnu que leur consommation d’alcool avait augmenté depuis le confinement, 65 % qu’elle était restée stable et 24 % qu’elle avait diminuée.

 « Cette édition s’annonce particulière dans le contexte de la pandémie Covid-19. Le premier confinement a montré son impact sur la consommation d’alcool, avec une augmentation conséquente pour certains d’entre nous. Le défi sera d’évaluer le rapport que l’on entretient avec lui et d’expérimenter les bienfaits d’une pause, dans un contexte anxiogène qui met en danger notre capacité à maîtriser nos émotions et donc notre consommation. »

Nathalie Latour, déléguée générale de la Fédération Addiction, copilote de l’opération Dry January.

Une appli pour vous aider

L’édition 2021 voit l’entrée en service de l’application Try Dry afin d’accompagner utilement les participants à relever le défi. Elle vous permettra de suivre vos consommations et les jours sans alcool. De même, l’appli vous aidera à vous fixer des objectifs personnalisés, c’est-à-dire selon votre propre consommation et bien sûr votre volonté.

Elle est librement téléchargeable sur le site de Dry January.

Dry January | Le défi de janvier !

Participez-y avec Creative City ! 

Creative City a décidé de s’associer à l’événement et invite ses lecteurs à y participer également. Outre vos réactions et vos témoignages sur ce nouveau défi, qui seront toujours les bienvenus, nous comptons aussi sur votre créativité. Ainsi, n’hésitez pas à nous communiquer vos recettes de cocktails sans alcool afin que nous en fassions profiter le plus grand nombre. Sur notre facebook ou encore sur Instagram : #creativecity

Rappelons que l’alcool doit être consommé avec modération pour mieux l’apprécier. Alors, avec ou sans lui, soyez prudents et bonne année !