Les festivals du parc floral aux portes de Paris, se dérouleront en plein air du samedi 15 août au mercredi 23 septembre. Rafraîchissants, riches et colorés, ils sont gratuits et se déclineront en trois volets afin de mieux séduire tous les publics.

Pestacles

Il s’agit d’un festival destiné au jeune public réunissant une programmation particulièrement exigeante, qu’elle soit musicale ou interdisciplinaire (percussions corporelles, théâtre musical, contes des temps modernes…). “Pestacles” entend ainsi faire découvrir joyeusement aux enfants l’univers foisonnant des sonorités, mais aussi celui, tout aussi florissant, des esthétiques ; suscitant leur curiosité et favorisant leur participation.

Du mercredi 19 août au mercredi 23 septembre.

Festival de jazz

L’édition 2020 de “Paris Jazz Festival” poursuit son exploration des approches multiformes du jazz actuel. Elle mettra en avant le dynamisme d’une nouvelle génération émergente de musiciens, sans sacrifier pour autant la tradition ni oublier l’influence des résonances africaines. A ce propos, elle soulignera les bienfaits du métissage, qui contribue à faire évoluer cette musique à nulle autre pareille. Ray Lema clôturera le festival avec son hommage à Franco Luambo, le père de la rumba congolaise décédé en 1989.

Du dimanche 16 août au dimanche 20 septembre.

Festival de musique classique

En cette période particulièrement pénible de crise sanitaire, la sélection de “Classique au Vert” veut célébrer le plaisir des retrouvailles entre musiciens et public. Parmi les artistes, on retrouvera (ou découvrira) Alexandre Kantorow, surnommé par la presse « le jeune tsar du piano français », la mezzo-soprano Karine Deshayes, mais aussi plusieurs formations réputées dans l’hexagone, allant du quintette jusqu’à l’orchestre de chambre.

Du samedi 15 août au samedi 19 septembre.

Les festivals sont gratuits. Seule l’entrée du parc est payante : 2,50 euros (tarif réduit : 1,50 euro). Horaires d’ouverture du parc : de 9 h 30 à 20 heures.

Voir la programmation

Copyright : Serge Moroy