Après l’exposition sur Toutankhamon en 2019, c’est au tour de Napoléon Bonaparte de conquérir la grande Halle de la Villette. Grâce au concours de la Réunion des musées nationaux et du Grand Palais, l’événement se déroulera du 14 avril au 19 septembre. Les réservations sont d’ores et déjà ouvertes pour ce qui sera l’exposition phare de l’année.

L’empereur des Français sort de nos manuels d’histoire à l’occasion du bicentenaire de sa mort. Une occasion exceptionnelle de lever un coin du voile sur un véritable mythe. Car, qu’il soit adulé ou détesté, le personnage continue de fasciner et fait chaque jour l’objet d’un article ou d’un livre dans le monde.

Notre ambition est de laisser le citoyen libre de se faire son opinion sur ce personnage et cette période qui, pour fulgurants qu’ils aient été, ont durablement marqué l’histoire européenne. 

Chris Dercon, président de la Rmn et Grand Palais et Didier Fusillier, président du parc et de la Grande Halle.

L’exposition s’articule autour des grandes étapes de sa vie : sa formation militaire à l’école de Brienne, ses campagnes d’Italie et d’Egypte, le coup d’Etat du 18 Brumaire, le Consulat, son sacre impérial. On y découvrira aussi un Napoléon intime, les deux impératrices, le roi de Rome, le chef de guerre, l’empereur et l’Europe, le début de son déclin émaillé par ses deux échecs militaires, la campagne d’Espagne et de Russie, les cent-jours et sa chute après Waterloo…

En 1840, le roi Louis-Philippe ordonnera le retour des cendres de l’empereur à Paris, où il repose encore aujourd’hui sous le dôme de l’hôtel des Invalides.

Bande-annonce de l’expo

Cinq « period rooms » pour restituer sa vie

Des salles plongeront les visiteurs dans la saga napoléonienne en reconstituant des intérieurs : sa première chambre à Fontainebleau, son bivouac de campagne ou encore la salle du trône. La grandeur du premier empire est magnifiée par les œuvres d’artistes tels A-J Gros, J-L David, F. Gérard, M-G Biennais (orfèvre de la Légion d’honneur), le tapissier Poussin, J-F Chalgrin (le trône impérial), etc.

On doit à Napoléon, entre autres, le Code civil (qui inspirera de nombreux pays), le code pénal, la création des lycées et universités, l’Arc de Triomphe, le palais Brongniart (Bourse de Paris), la Cour des comptes, l’église de la Madeleine, le numérotation pair-impair des rues de la capitale, le canal de l’Ourcq…

Le film d’Abel Gance restauré

Parallèlement à cet événement, le chef-d’oeuvre d’Abel Gance sur Napoléon, réalisé en polyvision et d’une durée de 7 heures, sera disponible lors de la célébration du bicentenaire de sa mort, soit le 5 mai. Ce film de 1927 faisait en effet l’objet d’une restauration par la Cinémathèque française.

Informations pratiques

Du mercredi 14 avril au dimanche 19 septembre 2021. Tous les jours, de 10 à 19 heures.

Grande Halle de la Villette, 211 avenue Jean-Jaurès 75019 Paris.

Accès : métro ligne 5. Tramway 3B, Bus 75-151, parking Sud Cité de la musique.

Tarifs : 20 euros. Réduit : 15 euros (8-25 ans). Gratuit : moins de 8 ans, allocataires du RSA, ASS et ASPA.

Réservations

Il est fortement conseillé de réserver ses billets dès à présent.

expo-napoleon.fr

Catalogue de l’exposition

Un fascicule de 272 pages et 200 illustrations sera disponible au prix de 25 euros à partir du 12 avril, dans toutes les librairies et sur

catalogue expo napoleonboutique/