Puisqu’il n’est pas possible en ce moment d’aller rue de Bercy voir ses trésors, c’est elle qui vient à vous !  Grâce à sa plateforme en ligne HENRI, du prénom de son fondateur Henri Langlois, la Cinémathèque française vous propose de découvrir gratuitement des films, dont certains sont très rares ou totalement inconnus du public. 

Au programme, des œuvres signées Rozier, Epstein, Mosjoukine, Ruiz, L’Herbier, Buñuel, Méliès, Vautier… mais aussi des films d’avant-garde, des incunables, les premiers westerns, des serials (feuilletons à épisode), des interviews (y compris d’Henri Langlois, ce qui est plutôt rare) et même la visite de Charlie Chaplin à la Cinémathèque, le 12 septembre 1973…

Un catalogue très riche qui fera à coup sûr le bonheur de tous les cinéphiles trépignant de ne pas pouvoir se rendre dans les salles obscures. Chaque jour voit même apparaître un nouveau film sur la plateforme de l’institution parisienne. Vous n’avez plus qu’à faire votre choix !

C’est une manière de rappeler que si les grands films de l’histoire du cinéma peuvent se regarder aujourd’hui sur ordinateur et en VOD, c’est parce que Langlois et quelques autres ont commencé par les sauver de la décharge, avant de les programmer, inlassablement, sans se soucier des modes et du temps qui passe 

Cinémathèque française

Cette mise en ligne gratuite ne reflète bien sûr qu’une infime partie de sa collection. Dans le contexte de crise sanitaire actuelle, l’initiative de la Cinémathèque entend rappeler au public son existence, mais aussi sa volonté de diffuser le plus largement possible des pépites méconnues du patrimoine cinématographique mondial. La plupart ont été restaurées au cours des vingt dernières années.

Un patrimoine impressionnant et unique au monde 

La Cinémathèque française a été créée le 2 septembre par Henri Langlois et Georges Franju. Ils ont accumulé au fil du temps, en provenance du monde entier, des dépôts considérables de films et documents relatifs au cinéma, qui n’intéressaient plus les exploitants de l’époque après l’avènement du parlant. Aujourd’hui, grâce à eux, l’institution peut s’enorgueillir d’être la plus importante mémoire culturelle du cinéma mondial : films, costumes, affiches, scénarios, photos, appareils… Le nombre de films anciens et modernes qu’elle conserve est ainsi estimé à 40 000.

HENRI : Des films rares de la Cinémathèque française à voir en ligne (cinematheque.fr)