L’élection Mister Ile-de-France a eu lieu en comité restreint samedi 13 février à Émerainville (Seine-et-Marne). Cyril Defrance représentera la région pour le concours national, dont l’élection a été reportée, Covid oblige, au samedi 17 avril à La Grande-Motte (Hérault).

Cyril Defrance, 1,85 m pour 82 kg, a eu 26 ans le 1er février. Il réside à Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne) et, sur les sept candidats venus des autres départements franciliens, c’est lui qui a finalement décroché le titre régional et concourra pour l’élection nationale.

Il est vrai que Cyril faisait figure de grand favori au titre avec ses quelque 52 000 followers sur Instagram. Il exerce la profession d’agent commercial dans une salle de fitness haut de gamme des Champs-Elysées. Sportif assidu, Cyril a pratiqué toutes les disciplines, collectives ou individuelles, mais ses préférées restent la boxe et le football. La découverte du fitness, il y a sept ans, a été pour lui comme une révélation. A tel point, qu’il est devenu l’égérie publicitaire de la société Fitness Park.

La mode mais aussi de grandes causes

C’est Eloy Pechier, Mister France 2017, qui lui a conseillé de s’inscrire au concours. A son vif intérêt pour la mode est venue s’ajouter l’envie de relever un nouveau défi, mais aussi de se servir de ce titre pour soutenir des causes auxquelles il tient : la lutte contre le cancer (son père en est mort en 2019) et les violences faites aux femmes et féminicides.

Je suis très content de représenter ma région et j’espère pouvoir lui faire honneur au concours national. On ne va passer à côté d’une deuxième victoire et celle-là, on va aller la chercher au national pour ramener l’écharpe dans notre belle région. 

Deux dauphins : deux parcours peu communs

Kevin, 23 ans, domicilié à Brétigny-sur-Orge (Essonne), a ceint l’écharpe de premier dauphin. Il suit une formation d’assistant d’éducation pour devenir CPE (Conseiller principal d’éducation). En 2017, il s’est retrouvé SDF avec sa mère et sa sœur. Une expérience malheureuse qui l’a profondément marqué. Son combat pour sortir de la rue a forgé chez lui une volonté de fer et l’a conforté dans sa motivation à vouloir aider les jeunes en difficulté.

Adrian, 26 ans, Sucy-en-Brie (Val-de-Marne), est le second dauphin. Ingénieur spécialisé en nutrition, il est consultant en management et travaille sur la transition écologique, les nouvelles technologies, l’émergence des pays asiatiques et les modes de consommation des nouvelles générations. Il a pratiqué la natation, l’athlétisme et le judo, qui lui ont sculpté un corps d’Apollon.  « Une tête bien pleine dans un corps bien fait » pour paraphraser Montesquieu.

La cérémonie à Émerainville était organisée par Artistik Wave, association parisienne créée en 2015, qui a déjà à son actif trois éditions de Clap-en-Clap, six élections Mister Ile-de-France et plusieurs expositions d’arts visuels.

Élection Mister France samedi 17 avril

Cyril affrontera donc vingt-deux autres concurrents, entre 18 et 28 ans et représentant les autres régions dont l’Outre-mer, samedi 17 avril à 20 h 30 au complexe Pasino de La Grande-Motte, pour le titre de plus bel homme de l’Hexagone.

Parmi les invités, Hakob Ghasabian, finaliste de la saison 9 de The Voice, et la participation exceptionnelle de Stéphanie Fugain représentant l’association Laurette-Fugain qui lutte depuis 2002 contre les leucémies du sang et de la moelle osseuse. Une grande tombola au profit de cette noble cause sera d’ailleurs lancée au cours de la soirée.
Facebook Mister France – Ile de France